Les étoiles de l'amitié

Forum de discussions générales, tu as diverses discussions en tête, tu peux en parler avec nous ici.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
<
 

 Mon chien urine souvent, ou beaucoup (la polyurie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administratrice



avatar


Laura


Messages : 588
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 33
Localisation : Devant L'ordi

MessageSujet: Mon chien urine souvent, ou beaucoup (la polyurie)   Mar 15 Mar - 3:45

La polyurie (augmentation de l’émission d’urine) est souvent associée à la polydipsie (augmentation de la soif). Ces symptômes sont provoqués par diverses pathologies. Le diagnostic fait appel à des examens de laboratoire.
Avant de penser à une maladie, il faut tenter de mesurer la quantité d’eau absorbée, car parfois le propriétaire est trompé dans son jugement. Pour un chien de compagnie en bonne santé, qui ne fait pas d’effort, nourri avec une ration ménagère, les besoins journaliers sont de l’ordre de 20 ml/kg.
C’est-à-dire qu’un chien de 12 kilos absorbera environ un quart de litre d’eau par jour. Les chiens qui mangent des aliments secs doivent absorber plus d’eau que les chiens qui mangent des boîtes, beaucoup plus riches en eau. Il faut savoir si le chien est sous traitement médical.
Certains médicaments, comme les corticoïdes ou les diurétiques, augmentent la diurèse et la soif. Parmi les causes de polyuro-polydipsie, on retiendra en premier lieu l’insuffisance rénale chronique (IRC). Afin de compenser la diminution de capacité de concentration normale des reins, le chien va augmenter la quantité d’urine émise. L’IRC est très fréquente chez les chiens âgés de plus de dix ans.
L’infection de l’utérus, ou pyomètre, est également à l’origine d’une polyuro- polydipsie. C’est d’ailleurs, parfois, le seul symptôme qui alerte le propriétaire dans ce cas. On retiendra aussi le diabète sucré (dysfonctionnement du pancréas endocrine), le diabète insipide (dysfonctionnement de l’hypophyse), et le syndrome de Cushing, qui est dû à des troubles des glandes surrénales.
Le syndrome de Cushing se caractérise par les lésions cutanées. Le diagnostic différentiel passe par les examens complémentaires. Les analyses de sang vont permettre de doser le sucre sanguin, ou glycémie, ainsi que de mesurer d’autres paramètres pour détecter une infection. L’analyse d’urine donne des informations sur la quantité de sucre dans l’urine, sur la densité de l’urine, etc.
Ces examens sont relativement simples à pratiquer et à analyser, peu coûteux, et ils permettent très rapidement d’orienter le diagnostic. Parfois il est nécessaire de réaliser d’autres examens plus lourds, ainsi que des biopsies du rein. Bien entendu, le traitement découlera du diagnostic. Les IRC sont compensées par un régime diététique. L’hystérectomie, ou ablation de l’utérus, reste actuellement la seule solution pour traiter efficacement les pyomètres.
Les traitements médicaux sont très aléatoires. Le diabète sucré nécessite presque toujours l’injection quotidienne d’insuline par le propriétaire. La dose doit être calculée et adaptée au fur et à mesure de l’évolution de la glycémie. Un régime est prescrit pour compléter le traitement médical.
La polyuro-polydipsie est un syndrome complexe qui peut résulter de causes très variées et sans lien entre elles, que seul un examen clinique complété par des examens de laboratoire peut identifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumamies.forumgratuit.org
 

Mon chien urine souvent, ou beaucoup (la polyurie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les étoiles de l'amitié  :: Les animaux :: La santé des animaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com